Le ROI de l’Optimisation spatiale…

Finances

Parlons Argent.

Il est aisé de questionner le coût d’une démarche qui amorce un changement.

Pourtant, pour être totalement légitime dans sa question, il est intéressant de faire un état des lieux de ses propres dépenses… Quoique, nous pourrions davantage les nommer pertes ou fuites, pour souligner le caractère incontrôlé (mais pas incontrôlable) du phénomène…

 

Acte I. Les coûts économiques directs.

 

Quels sont les coûts économiques directs du Rangement ?

Initialement, nous achetons tout le nécessaire pour ranger : classeurs, porte-documents, chemises, bannettes, armoires, étagères, boîtes d’archivage en tout genre, étiquettes pour tout nommer…

Et là, dès le départ, nous réalisons des achats aléatoires parce que nous pensons avoir besoin de ces fournitures, avant même d’avoir réfléchi à une organisation et ainsi évalué nos besoins.

Au mieux, le paquet de 50 sous-dossiers dormira dans votre placard (Un espace qui sera donc encombré inutilement…)

Au pire, vous vous sentirez « moralement obligé » de les utiliser et construirez ainsi un fonctionnement pour remplir ces dossiers, pour ne pas perdre l’investissement, au lieu d’un fonctionnement pertinent. Et cette logique, n’existant pas à la base, se perdra au fil du temps et entraînera une désorganisation certaine dans votre système. Cette incohérence entre vos dossiers ralentira votre productivité puisque votre esprit devra s’adapter à chaque fois, au lieu d’aller directement à l’essentiel et de déployer ses aptitudes sur un aspect précis.

 

Quels sont les coûts économiques directs de l’Accumulation ?

Puis, l’accumulation arrive subtilement et on commence à multiplier les achats de même nature pour tout contenir, tout ranger, tout stocker. Et à cela, ajoutons-y graduellement :

  • un encombrement de votre espace de travail, parfois au point de ne pas où savoir poser vos dossiers actuels, de fuir votre bureau vers d’autres endroits.
  • un glissement de votre vie professionnelle dans votre sphère personnelle par ces mêmes dossiers que vous auriez peur de perdre au milieu des autres dossiers sur votre bureau. Votre sac, voiture et/ou domicile deviennent une véritable aire de jeu…
  • la condamnation (mot pesé et choisi) d’une pièce au sein de l’entreprise, avec de fil en aiguille une augmentation de surfaces inactives au sein de l’entreprise
  • une location d’espace de stockage supplémentaire…

Ces zones inactives sont littéralement perdues en terme de productivité mais peuvent aussi se poser en consommatrices d’énergie, voire même demander une prestation de ménage.

Et l’effet s’amplifiera en laissant tarir la situation et s’endormir vos dossiers, documents, papiers, matériels inutilisés et/ou inutilisables…

 

Quels sont les coûts économiques de la récurrence de ces deux phénomènes ?

Il ne s’agit pas de faire le tri une fois par mois ou par an… (ou plus). Il ne s’agit pas non plus d’organiser de grosses sessions de rangement qui vous (im)mobilise (ou vos employé.e.s) dans cette tâche là. Pourquoi? Parce que ces mouvements extrêmes entrent dans une gestion à court terme en favorisant les effets rebonds (« De toute façon, on va tout jeter dans trois mois… ») donc une irrégularité dans les dépenses qui pourraient être stabilisées. Sans compter qu’il s’agit de solutions de facilité, mais pas nécessairement d’efficacité… A ce propos, vous-ai je déjà parlé de l’effort demandé ? Oui, ainsi que de ses bénéfices d’ailleurs !

 

Pour aller plus loin, il ne s’agit pas seulement de réduire ces coûts-là ou de tenter de les récupérer à tout prix, mais bien de les éviter en amont, purement et simplement, grâce à une réflexion sur les pratiques et un abord pragmatique. Vous pourrez ainsi réduire vos dépenses actuelles, accepter de faire une croix sur des frais déjà engagés que l’on peut nommer Coûts irrécupérables, et partir sur de nouvelles bases.

 

Et cet argent que vous ne perdrez plus de façon cyclique ?

Vous pourrez l’investir et/ou le faire fructifier, sans parler de préserver votre énergie et optimiser votre temps !

 

#ROI #Business #Budget


A ce sujet, je vous propose une vidéo qui interpelle sur des attitudes et actions que l’on s’impose uniquement pour rentabiliser ce que l’on a déjà acheté… (quitte à nous placer dans une situation encore plus inconfortable qu’elle ne l’était déjà !)

 

Vous aimez ? Partagez !
  • 6
    Partages

Laisser un commentaire